Partager

Le Centre d’interprétation de l’eau de Laval honore la relève.

COMMUNIQUÉ

 

Pour diffusion immédiate

Laval, 13 juin 2019 – Le 8 juin, le Centre d’interprétation de l’eau de Laval (C.I.EAU) remettait à Sarra Besbes le Prix de la relève EAU André-Perrault, lors de la Fête de la rivière, une activité extérieure de la programmation du mois de l’eau.

Le Prix de la relève EAU André-Perrault est né du désir de souligner le dévouement et le travail de la relève, de faire connaitre le savoir-faire québécois dans le domaine de l’eau et de reconnaitre l’excellence dans le développement des bonnes pratiques et des technologies reliées à l’eau. Ce prix vise à reconnaître le caractère novateur, exceptionnel ou supérieur à la norme des actions ou des réalisations des jeunes de la relève dans le domaine de l’eau, que ce soit au niveau des bonnes pratiques ou des technologies.

C’est grâce à la Fondation de Gaspé Beaubien qu’il nous est possible de remettre une bourse de 1000 $ à la lauréate. La Fondation croit au potentiel des nouvelles technologies qui, aux mains de la nouvelle génération d’innovateurs, permettront de répondre aux enjeux les plus pressants pour les cours d’eau en Amérique du Nord.

La lauréate a su se distinguer grâce à son projet de maîtrise qui consiste à tester la Filtralite®, un matériau à base d’argile expansée chauffée à 1200 °C, comme alternative au sable filtrant dans une usine de production d’eau potable. Étudiante à la maîtrise en génie civil, option génie de l'environnement, à la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de Polytechnique Montréal, passionnée par le domaine de l'eau, elle est impliquée dans Réseau Environnement en tant membre du comité organisateur pour le Symposium sur la gestion de l’eau et le congrès Americana. Sarra Besbes possède également trois années d’expérience comme ingénieure junior en traitement des eaux dans des firmes de génie-conseil.

Le lauréat 2018, Nicolas Fortin St-Gelais, cofondateur d’Info-Baignade, a livré un témoignage porteur sur l’importance d’accorder du support à la relève dans le domaine de l’eau.

Nous soulignons la présence à cet événement de Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose et de Christopher Skeete, député de Sainte-Rose, qui soutiennent tous deux la mission du C.I.EAU.

Pendant la journée, le COBAMIL, le CRE de Laval et le C.I.EAU ont tenu des kiosques afin de sensibiliser les participants à l’importance de préserver les ressources en eau.

Le C.I.EAU est un lieu unique et incontournable dans le domaine de l’eau au Québec. Situé à l’intérieur même de la station d’eau potable Sainte-Rose à Laval, cet organisme sans but lucratif a pour mission de promouvoir la protection et l’utilisation responsable de l’eau, et ce, au moyen de son exposition permanente, de son offre pédagogique en laboratoire et de toutes ses autres activités d’animation. Le C.I.EAU s’adresse à un public curieux d’en apprendre sur cette ressource. Site web : www.cieau.qc.ca.

 

-30-

 

Caroline Charron-Hénault. 

Chargée de projet, animation culturelle et touristique

ccharron@cieau.qc.ca

450 963-6463,