Partager

L'eau à notre service

L'eau à notre service

– Que ça sent bon ! dit Ondine. Qu’est-ce que tu prépares ?
– Une recette de notre grand-mère, répond Walter. La meilleure soupe de poisson du monde !
– Avec des croutons ? s’exclame Ondine.
– Oui, et de la rouille.
– Quoi ! s’écrie Ondine. De la rouille ! Beurk !
– Pas de la vraie rouille, tempère Walter. C’est une petite mayonnaise spéciale qu’on appelle rouille parce qu’elle a une
drôle de couleur. Eh ! tu sais ce qui serait bien ?
– Quoi donc ?
– Qu’on ouvre le robinet et que les poissons arrivent, comme ça, avec l’eau, prêts pour la soupe.
Ondine pouffe de rire.
– Et il sortirait des grenouilles aussi ? demande-t-elle. Des sangsues peut-être ?
– Non ! proteste Walter. Pas de sangsues !
– Oublie ton idée, Walter. L’eau du robinet, on a envie qu’elle soit propre ! Elle fait tout un chemin pour arriver jusque
dans ta casserole ! Regarde bien… D’abord, on prend l’eau à la rivière, dit Ondine.
– Ou dans un fleuve, dans un lac…
– … ou même sous la terre. Un puits, tu as déjà vu ça ?
– Pour qui tu me prends ? réplique Walter. Donc, on prend l’eau dans une rivière ou dans un fleuve, un lac ou sous terre et on l’amène à une station pour la rendre potable. Soudain, Walter est pris d’un énorme fou rire.
– Ondine, attends ! Comment appelle-t-on un hippopotame qui utilise l’eau du robinet ? ... Un hippopotable !
– Un peu de sérieux, dit Ondine en riant. Après l’avoir traitée, on envoie l’eau potable jusqu’aux maisons. Là, l’eau circule partout où l’on en a besoin. Et quand elle a servi, elle repart se faire nettoyer à la station d’épuration des eaux usées.
– Après, elle retourne à la rivière. C’est tellement simple.
– Mais c’est beaucoup de travail ! s’exclame Ondine.
– Comme faire de la soupe de poisson !

LE CHEMIN DE L’EAU

Avant d’arriver dans la maison, l’eau doit être nettoyée, purifiée.
  • Il faut d’abord aller la chercher : le CAPTAGE se fait dans une rivière, un lac, un fleuve ou encore dans une nappe d’eau souterraine.
  • Elle est ensuite amenée à une STATION DE PRODUCTION D’EAU POTABLE, où elle est nettoyée pour qu’on puisse la boire sans danger.
  • Par un RÉSEAU de tuyauterie complexe, elle est distribuée jusque dans les maisons, où elle sert à de multiples usages.
  • Chaque maison a son ENTRÉE D’EAU potable.
  • Une fois que l’eau a servi, on parle alors d’eaux usées, elle repart par le réseau d’ÉGOUT.
  • Elle arrive ensuite à la STATION D’ÉPURATION DES EAUX USÉES.
  • Et une fois nettoyée, elle retourne à la rivière.

Tout cela représente un travail ÉNORME. Il faut savoir que ce n’est pas toute l’eau potable que nous consommons qui retourne à l’égout sous forme d’eaux usées. Le reste s’infiltre dans le sol autour de la maison (arrosage de la pelouse, des platebandes et du jardin, lavage de la voiture, etc.) ou bien elle s’évapore (l’eau qui bout, celle qu’on utilise pour
laver les objets, arroser les plantes à l’intérieur, alimenter l’humidificateur, etc.).
Dans certaines régions, l’eau est entreposée dans un réservoir surélevé de plusieurs mètres. Cela s’appelle un château d’eau. En plaçant ainsi l’eau dans un endroit élevé, elle « tombe », attirée par la Terre, et se rend jusqu’aux maisons par des tuyaux. On dit alors que l’eau descend par gravité. Plus le château d’eau est haut, plus la pression de l’eau est forte.
Dans certaines villes, comme à Montréal, de gigantesques réservoirs souterrains sont
construits dans les endroits élevés (comme le mont Royal). Agissant de la même façon que les châteaux d’eau, c’est grâce à eux si l’eau se rend facilement avec une bonne pression à de très nombreuses maisons dans toute la ville ! Et l’invention n’est pas récente ! En l’an 100 de notre ère, il y avait à Rome 19 aqueducs, 250 châteaux d’eau et 1 352 fontaines qui fournissaient la ville en eau courante.

Comment faire ...

… pour économiser l’eau à la maison ? En prenant une douche de 5 minutes plutôt que de 15 minutes, on économise immédiatement jusqu’à 100 litres d’eau ! Quand on se brosse les dents, pas besoin de laisser couler l’eau du robinet ! C’est plus de 8 litres d’eau à la minute qu’on peut économiser ainsi ! Parlez-en à vos amis et à vos parents !

Saviez-vous que ...

… il y a cent ans, les canalisations qui acheminaient l’eau vers les maisons étaient faites en bois ? Les troncs d’arbres étaient évidés et une de leurs extrémités était taillée de manière à ce qu’on puisse les emboiter les uns dans les autres, un peu comme des cônes. D’autres tuyaux étaient fabriqués à partir de planches collées les unes sur les autres et retenues par des anneaux métalliques, comme des tonneaux. On peut en voir au Centre d’interprétation de l’eau (C.I.EAU), à Laval. www.cieau.qc.ca.

Activités

Relatives à la fiche

Fabrication d’un économiseur d’eau
Simulation et mesure d’une fuite d’eau
Simulateur d’économie d’eau potable
Le cycle urbain de l’eau
Animation virtuelle permettant d’aiguiser ses réflexes d’économie d’eau potable à la maison
Visite illustrée d’une station d’eau potable
En collaboration avec