Partager

L'eau qui nettoie

L'eau qui nettoie

En préparation de la fête-surprise de leur mère, Ondine et Walter ont entrepris un grand ménage de la maison.
– Comment est-ce qu’on peut salir autant ! s’exclame Ondine, découragée.
La poussière s’est transformée en troupeaux de petits moutons !
– Ça, on en discutera plus tard, dit Walter. Pour l’instant, on nettoie ! Moi, je lave le plancher de la cuisine.
– Moi, j’aimerais bien qu’on en discute avant, insiste Ondine. Parce qu’en faisant le ménage, on produit de l’eau usée,
de l’eau sale.
Walter s’impatiente.
– Ce n’est pas en parlant que la maison va se nettoyer.
– Bien sûr que non, mais on devrait penser à comment moins salir. On aurait moins de ménage à faire !
– Paresseuse ! dit Walter en ouvrant le robinet pour remplir son seau.
– Pas du tout ! Pense à toute l’eau qu’on va utiliser ! Tu le sais, pourtant, qu’il faut faire attention à l’eau.
Walter soupire. Ondine prend vraiment les choses au sérieux.
– D’accord, dit-il en feignant un sourire, discutons.
– Bon, merci. Nous allons d’abord compter le nombre de gouttes d’eau qu’il faut pour remplir un seau et déloger la saleté
de la maison…
Découragé, Walter regarde Ondine.
– Compter les gouttes d’eau ?
– Mais non, concède Ondine. C’est pour rire. Mais penses-y quand même. Des millions et des millions de gouttes d’eau pour…
– pour laver les planchers, faire la vaisselle, nous brosser les dents, nous laver les mains, laver nos vêtements…
– laver nos vélos…
– laver les fenêtres…
– alouette… Walter ! Ton seau déborde !
– C’est ce qui arrive quand on discute trop ! dit-il, confus.

COMMENT L’EAU NETTOIE

  • Lorsqu’on frotte le plancher avec de l’eau à laquelle on a ajouté du savon, elle dissout certains minéraux, comme elle le fait avec le sucre dans le café.
  • C’est avec de l’eau qu’on peut prendre une douche ou un bain, se laver les mains, se brosser les dents. C’est elle qui nous aide à déloger tout ce qui se colle à nous et salit notre corps !
  • Lorsque des gouttes de pluie tombent, elles « attrapent » au passage les gaz présents dans l’atmosphère et les dissolvent. Certains de ces gaz dissous sont utiles, car ils contiennent des éléments nutritifs qui contribuent à fertiliser les sols. Toutefois, dans cette opération de nettoyage de l’atmosphère, les gouttes de pluie emportent aussi des poussières et différents polluants qui se retrouvent dans les cours d’eau, dans les champs, dans les forêts. Voilà pourquoi il faut s’efforcer d’envoyer le moins de polluants possible dans l’atmosphère. Par la pluie, ils nous reviennent un jour ou l’autre…
  • C’est l’eau qui permet d’évacuer les rejets domestiques vers les stations d’épuration. Là-bas, les déchets qui quittent notre toilette, notre lave-vaisselle ou notre douche seront retirés de l’eau, et l’eau nettoyée sera renvoyée à la rivière*.

* Voir aussi la fiche 3 : L’eau à notre service

Comment faire ...

… pour utiliser moins d’eau en faisant la vaisselle ? On peut gratter ou laisser tremper les aliments collés plutôt que rincer abondamment la vaisselle, ou s’assurer que le lave-vaisselle est bien rempli avant de le mettre en marche. Mais tout le monde ne possède pas ce nouveau lave-vaisselle écologique qui économise l’eau. Si on lave la vaisselle à la main, on peut utiliser un bac ou remplir un peu l’évier plutôt que de laisser couler l’eau du robinet. Et il n’est pas nécessaire de changer l’eau après seulement trois assiettes !

Saviez-vous que ...

… c’est en 1886 que Josephine Cochrane a obtenu un brevet pour son invention : le lave-vaisselle ? Mais il a fallu attendre jusqu’en 1950 pour que l’appareil commence à avoir du succès ! On raconte qu’avant d’inventer le lave-vaisselle, Josephine Cochrane n’avait jamais lavé une assiette de sa vie…

Activités

Relatives à la fiche

Carnet de bord à la maison
En collaboration avec