Partager

La rareté de l'eau

La rareté de l'eau

F! - Fiche B - En-tête

Fantastiko! Fiche B
Fantastiko! Fiche B

– L’eau salée, ça débouche le nez ! s’exclame Ondine.
– Avec toute l’eau salée qu’il y a sur la Terre, enchaine Walter, tu pourrais te déboucher le nez pendant
des milliards d’années. Mais l’eau douce est beaucoup plus rare et il faut la protéger, sinon… 
– … sinon quoi ? demande Ondine.
– Sinon, il n’y en aura plus assez pour tout le monde. Professeur Hydraulix m’a clairement montré que chaque goutte d’eau douce est précieuse.

Professeur Hydraulix nous explique

De l'eau partout?

Depuis toujours, l’eau a été considérée comme LA source de la vie. Dans certaines civilisations anciennes, elle était sacrée. Au cours des siècles, villes et villages ont été construits sur le bord de l’eau, ce qui permettait aux habitants de se laver, se déplacer, pratiquer l’agriculture pour s’alimenter… Les nombreux usages de l’eau en font une ressource essentielle.
Quand on regarde les océans, il est facile de se dire que de l’eau sur Terre, il y en a plus qu’il n’en faut… Mais il y a un hic. De toute l’eau présente sur Terre, 97,2 % est salée. L’eau salée est très utile à la vie marine, mais pour répondre aux besoins de nombreux êtres vivants, il faut de l’eau douce! Celle-ci ne représente que 2,8 % de l’eau sur Terre! Et cette eau douce, elle peut se retrouver à de grandes profondeurs, dans des glaciers ou des nuages, où nous n’y avons pas accès! Seulement un centième de cette eau est accessible. Ça signifie que seul 0,028 % de toute l’eau sur la Terre est à la fois douce et accessible!
C’est une quantité minuscule!
Même au Québec, où l’eau douce est très présente grâce à nos nombreux lacs et rivières, une grande partie de l’eau est très éloignée des consommateurs et difficile d’accès… Sans compter que les activités humaines en dégradent la qualité, notamment près des grands centres et de certains lieux d’exploitation des ressources naturelles.

Relatives à la fiche

Jeu-questionnaire avec trucs et astuces pour économiser l’eau
En collaboration avec